Centrale de traitement de l'eau de process chez Elydan

L’importance de la dureté de l’eau de process dans l’industrie

La dénomination « eau de process » utilisée dans l’industrie désigne aussi bien l’eau d’alimentation de #chaudières, que l’eau de refroidissement d’échangeurs de #chaleur ou de moteurs de machines industrielles, ou encore l’eau des circuits de #refroidissement et des circuits fermés d’eau glacée, ainsi que les eaux glycolées des installations solaires et/ou frigorifiques.

Spécialisé dans le froid process, Genin Froid Energie utilise l’eau de #process pour ses groupes froid (appelés aussi groupes d’eau glacée) destinés à refroidir des machines industrielles (fours, séchoirs, lyophilisateurs, presses, …) qui produisent des rejets de chaleur pouvant aller de 50°C à plus de 1000°C (cf. notre article sur le froid process), mais aussi pour les systèmes de #climatisation et de conditionnement de l’air, et les équipements #thermodynamiques que nous installons.

Forts de notre expérience en #froid industriel et commercial, nous possédons la maîtrise des systèmes de traitement de l’eau et pouvons assurer nos clients :
– De savoir gérer la totalité des étapes d’installation d’un chantier de froid process
– D’être en capacité d’installer nous-même les équipements de traitement de l’eau
– D’être en mesure de concilier sécurité et performance, efficacité hydrique et énergétique, tout en limitant l’impact environnemental

Grâce à cette expertise, nous avons d’ailleurs pu décliner ce service auprès des particuliers, via la commercialisation et l’installation d’adoucisseurs domestiques (+ d’infos : https://genin.services/).

D’où vient l’eau de process ?
L’eau de process peut provenir soit du réseau public, soit d’une nappe souterraine, mais dans les deux cas étant considérée comme « dure » elle devra être traitée afin d’éviter à la fois l’entartrage (par le calcaire) des tuyaux, et leur corrosion (par l’oxygène et le dioxyde de carbone).

Quand dit-on de l’eau qu’elle est « dure » ?
L’eau est qualifiée de « dure » (= calcaire) quand elle contient une quantité significative de calcium et de magnésium, présents sous forme d’ions (Ca2+ pour le calcium, Mg2+ pour le magnésium), ce qui a pour inconvénient de boucher les tuyaux et donc à terme la diminution des échanges thermiques et de l’efficacité du système de refroidissement.

Comment fonctionnent les adoucisseurs ?
Ce sont des échangeurs d’ions spécifiques conçus pour enlever les ions positivement chargés (ions calcium/ Ca2+ et magnésium/ Mg2+) : Ils les collectent dans le réservoir de traitement, et les éliminent en les remplaçant par d’autres ions, par exemple des ions sodium ou potassium qui sont ajoutés au réservoir d’échangeur sous forme de sels de sodium (NaCl ) et de potassium (KCl).

Quelle est l’origine des sels qui sont utilisés dans un adoucisseur ?
Trois types de sel sont généralement utilisés :
– sel de terre (dit aussi sel de gemme ou minier)
– sel marin (dit aussi sel solaire)
– sel ignigène (obtenu dans les salines)
Dans l’industrie, on utilise essentiellement le sel « évaporé » composé de sel provenant de mines souterraines, que l’on laisse s’évaporer (Pratiquement composé de chlorure de sodium pur (de 99,6 à 99,9 %), il est compressé sous vide pour former des pastilles qui gardent leur forme et leur dureté jusqu’à ce qu’elle soit complètement dissoutes, ce qui évite de créer une flaque de sel dans le bac de l’adoucisseur).
Chez GENIN FROID ENERGIE nous sommes particulièrement attentifs à la qualité du sel, et nous respectons la norme EN973 – Type A (Label NF).

En quoi l’eau adoucie est-elle si importante dans l’industrie ?
Parce qu’en étant au cœur des procédés industriels, elle influe sur la performance énergétique et industrielle !
En effet, grâce à l’adoucissement de l’eau, les dépôts de tartre sont réduits à leur minimum, ce qui augmente la longévité des canalisations, améliore le fonctionnement des équipements qui utilisent de l’eau (comme les appareils de climatisation par exemple), et agit directement sur la qualité de la production et sur le fonctionnement global de l’usine.
Chez Genin Froid Energie, la gestion du cycle de l’eau et de ses usages est un domaine qui nous tient à cœur, et entre dans la politique globale RSE de l’entreprise.
C’est pourquoi nos installations prennent toujours en compte l’impact environnemental.

Comment reconnait-on la bonne qualité de l’eau adoucie ?
L’eau qui sort d’un adoucisseur et entre dans les circuits doit titrer à 0° français, ou a minima être « stable » c’est-à-dire titrer entre 0 et 3° français (le degré français de symbole °f est l’unité du titre hydrotimétrique [TH],caractérisant la dureté de l’eau utilisée en France).
Nos techniciens assurent un suivi de TH de l’eau de process de nos clients toutes les semaines, par un relevé manuel sur site et, si nécessaire, une action corrective tant sur l’apport de sel que sur les adjuvants (anticorrosion, …).
Avec GENIN FROID ENERGIE, votre eau de process fait l’objet d’une surveillance permanente, pour une eau de qualité constante garantissant la performance de vos installations.

Une question ? un conseil ? N’hésitez pas, contactez-nous :
GENIN FROID ENERGIE – ZAC DU TRERY NORD – 38470 VINAY
Tel : 04 76 38 07 06 – www.genin-froid-energie.fr
accueil@genin-froid-energie.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *