Genin Froid Génie climatique

Génie climatique et décarbonation

La décarbonation, c’est quoi ?

La décarbonation (ou décarbonisation) correspond à l’ensemble des mesures permettant la réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2) d’une entreprise, d’un secteur d’activité ou d’un pays.
A l’échelle d’un pays, la décarbonation consiste en la réduction de la consommation d’énergies primaires, issues de combustibles fossiles tels que le pétrole, le charbon ou le gaz, et émettrices de gaz à effet de serre, et par leur remplacement progressif par des énergies renouvelables (éolien, biomasse, solaire, etc.) ou non carbonées (nucléaire).

Pour quel objectif ?

En France, la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) fixe la feuille de route à suivre pour mettre en œuvre, dans tous les secteurs d’activité, la transition vers une économie bas-carbone, circulaire et durable. Son ambition est d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050(1).

Quels secteurs sont concernés ?

Certains secteurs sont particulièrement concernés, comme l’industrie qui représente près de 20 % des émissions de gaz à effet de serre en France.

Aussi, afin de permettre aux entreprises industrielles d’investir dans des équipements moins polluants en termes de CO2 et donc moins émetteur de gaz à effet de serre, le gouvernement a voté une enveloppe de 1,2 milliards d’euros d’ici 2022 allouée à la décarbonation de l’industrie dans le cadre du plan « France Relance ».

Concrètement, comment fait-on ?

Outre l’utilisation d’énergies renouvelables et/ou décarbonées, deux autres composantes sont à prendre en compte dans la décarbonation :

  • L’amélioration de l’efficacité énergétique, destinée à réduire les consommation, qui s’effectue par le biais d’une rénovation BBC(2) des bâtiments ou de la construction de bâtiments à consommation zéro,
  • La mise en œuvre de pratiques de sobriété énergétique, afin de réduire la demande en énergie.

Pour le domaine de l’industrie, la pompe à chaleur haute température à compression électrique devient une technologie essentielle.

Largement utilisées pour chauffer et/ou climatiser les bâtiments, elles permettent également de produire l’eau chaude sanitaire (on parle alors de chauffe-eau thermodynamiques), mais également d’être utilisées pour les procédés (ou process).

C’est par exemple le cas de la préparation d’eau de lavage, de la cuisson, de la fermentation en agroalimentaire ou du séchage par air chaud. On les rencontre également en mode thermofrigopompe, lorsqu’elles produisent simultanément du chaud et du froid pour chauffer et refroidir un procédé.

Ces dernières années, des travaux de R&D ont permis d’atteindre des températures plus élevées et les PAC sont aujourd’hui capables de fournir de la chaleur jusqu’à 90 °C. On parle alors de PAC haute température(HT) et, pour des températures encore supérieures, de PAC très haute température(3).

Pour le tertiaire et les particuliers également, les pompe à chaleur (PAC) utilisant l’aérothermie et /ou la géothermie est l’une des options majeures qui permettent de tendre vers la neutralité carbone.

En résumé :

La pompe à chaleur permet de capturer et de valoriser la chaleur renouvelable disponible dans les milieux environnants en utilisant certes de l’électricité mais qui, en France, est déjà très largement décarbonée (via le nucléaire ou l’éolien).

Elle « coche » donc les deux cases essentielles de la transition énergétique : décarbonation et efficacité énergétique.

Décarbonation

Chez Genin Froid Energie, la transition énergétique n’est pas un concept, mais une réalité : depuis plus de 17 ans nous proposons des PAC à nos clients !

Grâce à notre expertise dans ce domaine, et à un suivi attentif des innovations, nous saurons vous accompagner dans votre décarbonation, vous conseiller sur l’équipement le mieux adapté, et assurer l’installation et la maintenance de votre PAC.

N’hésitez plus, faites appel à nous !

(1) Source : 
https://www.eqinov.com/faq/la-decarbonation-cest-quoi/

(2) Le Label BBC permet de certifier qu’un bâtiment répond à tous les critères de la RT 2012, avec une consommation d’énergie primaire, ainsi qu’une perméabilité à l’air encadrées.
Source : https://www.xpair.com/lexique/definition/bbc.htm

(3) Source : https://www.equilibredesenergies.org/01-02-2021-les-pompes-a-chaleur-haute-temperature-pour-lindustrie-une-innovation-disponible-pour-un-marche-en-plein-essor/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *